Retour aux archives

La honte, un poison de l'ame

Merveilleux Malheur, Les Vilains Petits Canards...). Le 14 décembre prochain il répondra à l'invitation de la Fondation Benoit et viendra nous parler de ce "théâtre intime" de la honte qu'il explore dans son nouveau livre "Mourir de dire"... Honte d'être trop gâté par la vie ou trop pauvre, honte de ce que l'on a fait ou pas osé faire. Comment transformer un "destin subi en destin dominé"? Comment ne pas s'enfermer dans la honte comme dans un terrier? Comment retrouver liberté et fierté sans tomber dans le piège de l'indifférence à l'autre?


Archives